Mes mains d’ails, sur un  texte Vanda Mikšic, aux Éditions La tête à l’envers.