Série, La femme aux citrons.

“Le confinement a restreint les espaces publics et nous a forcé à rester chez nous, avec comme seule possibilité de voyage, le voyage intérieur, l’imagination.

Quand on ferme les yeux, on peut être partout et avec n’importe qui.
Chacun de notre côté nous avons rêvé une Hyménée de printemps, pour se réunir dans la création de ce petit film d’animation fait avec peu de temps et peu de matériel.”